top of page

Poème

Dernière mise à jour : 15 sept. 2020

Le poète Lu Tung, connu sous le nom « Le fou du thé », écrivit un éloge cette boisson aux mille vertus.


"La première tasse humecte mes lèvres et ma gorge.


La deuxième bannit ma solitude.


La troisième dissipe la lourdeur de mon esprit, rendu confus par tant de lecture.


La quatrième exhale une légère transpiration, dispersant par mes pores toutes

afflictions de la vie.


La cinquième me purifie.


La sixième m'ouvre le royaume des immortels.


La septième, ah que ne puis-je en boire d'avantage !


Je ne perçois plus le souffle du vent qui enfle mes manches.


Transporté par cette douce brise, je gagne les cieux."



Lu Tung



En espérant que ce poème vous inspire autant que moi lorsque que je savoure mon thé.


La Dame Ô Thés

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
la-dame-au-thés-logo.png
bottom of page